20 décembre 2020

Nervosité : quel traitement pour calmer stress et nervosité ?

Par Laetitia

Avec notre train de vie trépident où tout doit se faire à une vitesse accélérée, il n’est pas facile de garder son calme et tenir ses nerfs. Il en résulte que nous sommes, presque toujours, stressés ou nerveux. Mais chez certaines personnes, cette nervosité dépasse les limites. Crampes au ventre, diarrhées et insomnies peuvent en être les conséquences.

En effet, un état de nervosité permanent peut nuire à la santé. Il est donc important d’apprendre à gérer ses nerfs et au pire des cas, suivre une thérapie. Maintenant, découvrons ensemble quelles sont les causes de ce stress ? Et quels sont les éventuels traitements ou calmants ?

Comment décrire un état de nervosité ?

La nervosité est une forme plus profonde du stress, elle se rapproche de l’anxiété et de l’angoisse et dans la majorité des cas, la personne atteinte ne s’en rend même pas compte. Elle se définit comme un état d’agitation constant, lequel peut se déclarer intérieurement sous forme de stress ou bien devient apparent avec excitation et instabilité du corps (impossibilité à rester en place, besoin de bouger).nervosite

Symptômes d’une personne nerveuse

Une personne nerveuse a tendance à avoir une accélération anormale du rythme cardiaque, comme si elle revenait d’une séance de sport, elle commence à transpirer sans aucune raison et les pupilles sont largement dilatées. Dans certains cas, les muscles se tendent comme sous l’effet d’une crampe ou alors, s’agitent seuls (mains, bras et jambes). Dans des cas extrêmes, d’autres symptômes plus graves peuvent apparaître, les voici :

  • Crampes atroces au ventre avec diarrhées et nausées ;
  • instabilité du cycle menstruel (retard du cycle) ;
  • chute capillaire ou des cheveux qui graissent vite ;
  • instabilité cardiaque pouvant se développer en des douleurs au cœur ;
  • troubles de l’alimentation (boulimie ou anorexie) ;
  • insomnies, incapacité à se concentrer et problèmes psychologiques (dépression, irritabilité, etc.).

Souvent, une personne nerveuse devient très irritable ou alors, connaît des périodes de grand enthousiasme suivies par des périodes d’apathie.

Les causes de l’état de nervosité

De multiples causes peuvent induire un état de nervosité. La première à citer est le stress. Que ce soit au travail, chez soi ou concernant un projet, le stress est le premier pas conduisant vers la nervosité. Avec le temps et à long terme, la personne atteinte peut même subir un burn-out, avec l'incapacité à remplir ses responsabilité ou retenir ses émotions.

Une contrariété, une déception passagère ou alors, un choc émotionnel peuvent également exciter les nerfs. Cela se voit surtout chez les personnes introverties qui évitent de partager leurs émotions. À la longue, ces émotions trop longtemps retenues se manifestent par un état de stress et de nervosité profonde.

Les insomnies et troubles du sommeil jouent un rôle clé, la personne devient très irritable et se vexe au moindre mot. La même chose est à noter dans le cas d’un manque de repos ou de temps. D’autre part, certaines maladies psychologiques s’accompagnent souvent d’une nervosité extrême. Tel est le cas par exemple, de la dépression ou de la schizophrénie.

Et puis finalement, la consommation excessive de certains aliments ou excitants peut provoquer une crise de nerfs. C’est le cas du café, de l’alcool ou la prise de certains médicaments (antiépileptiques). Chez certaines personnes, notamment les jeunes, le sucre agit également comme excitant.

Comment prévenir la nervosité ?

Il est possible de prévenir ou de calmer sa nervosité. Le tout commence par un changement du mode de vie, il est important qu’il soit mieux rythmé avec des moments d’activité suivis par des heures de repos. De même, il faut apprendre à reconnaître les facteurs de risque afin d'essayer de s'en débarrasser. Voici quelques recommandations :nervosite

  • Pratiquer régulièrement une activité sportive, pour libérer ses nerfs et bénéficier d’une bonne fatigue réparatrice ;
  • se tourner vers la méditation et le yoga ;
  • suivre une diète alimentaire équilibrée avec respect des heures de repas ;
  • minimiser la consommation d'excitants (café et alcool) ;
  • réserver un créneau par semaine pour prendre soin de soi (relaxation, promenade, voyage, etc.).

Quels traitements pour calmer un état de nervosité ?

Il est fortement déconseillé de se tourner vers la médication ou la pharmacie pour traiter un état de forte nervosité. Cela peut provoquer une dépendance et même, se répercuter sur la santé (fatigue rénale et somnolence). En contre partie, l’homéopathie et la naturopathie nous offrent de nombreuse alternatives et des traitements efficaces pour calmer la nervosité.

Aromathérapie

Certaines huiles essentielles possèdent un pouvoir calmant très efficace contre stress et agitation. Par exemple, l’huile d’oranger, de brigadier ou de lavande. Diffusez-en régulièrement dans vos pièces de vie ou votre chambre. Vous pouvez même vous procurer des bougies parfumées avec ces senteurs et que vous allumerez le soir.

Phytothérapie pour soigner le stress

Saines et bénéfiques, les infusions sont très recommandées pour calmer ses nerfs. Il est possible d’en consommer le soir avant de s’endormir ou le matin à la place du café. Les herbes médicinales les plus utilisées sont : la verveine, la camomille, le romarin et la sauge.

L’homéopathie

L’homéopathie présente également une bonne alternative pour soigner les états de nervosité. On a par exemple les granules d’Ignatia, à consommer en cas de choc émotionnel (5 granules maximum par jour) ; ou encore la Chamomilla pour se détendre et mieux dormir. 

Toutefois, sachez qu’il faut consulter un médecin avant de suivre tout traitement homéopathique. En effet, cela peut provoquer certains effets indésirables, notamment si vous êtes sous traitement médical.